WE SOURCE NATURE TO RESOURCE THE FUTURE

L’impact de l’agriculture industrielle sur l’environnement, son développement massif face à la nécessité de nourrir la population mondiale est l’enjeu majeur des prochaines années : une nouvelle agronomie s’emploie à innover pour une agriculture durable, respectant la planète et ses ressources.

 

Entretien avec Jean-Yves Berthon, fondateur et PDG du Groupe Greentech

"Dans la recherche d'alternatives naturelles à l'utilisation d'engrais chimiques ou de pesticides, deux types de solutions s’affirment : la biofertilisation et le biocontrôle, dont la définition officielle est l'ensemble des méthodes de protection des végétaux qui utilisent des mécanismes naturels. Ce sont donc tous les produits de substitution
à la chimie de synthèse traditionnelle qu’on peut utiliser pour la protection des
cultures, c’est une belle façon de lutter contre les maladies de la plante, tout en respectant notre environnement et notre santé.

 

Chez Greencell, nous sélectionnons des micro- organismes naturellement présents dans le sol et sur les plantes pour développer de nouveaux produits qui, une fois utilisés sur les cultures, permettent de créer un environnement favorable à leur développement tout en les protégeant naturellement contre

l'attaque de pathogènes.

 

En matière de produits de biocontrôle, nous sommes parvenus à développer des traitements contre la fusariose du blé, la maladie du bois de la vigne et la sclérotinia du colza. Trois innovations très importantes.

Souches non-OGM, agriculture biologique,

écologie microbienne

Nous utilisons des souches non-OGM, toutes isolées dans la nature. Nous possédons plus de 500 souches sauvages, des organismes naturels qui n’ont subi aucune
modification. Nos produits sont éligibles « agriculture biologique ».

Nous parlons d'écologie microbienne : nos produits vont favoriser la vie microbienne et l’équilibre des sols. Aujourd’hui les sols agricoles, par l’intensification,
sont épuisés littéralement. Bombardée d’engrais ou de produits chimiques de protection, la vie microbienne est au ralenti, or elle est capitale dans la fertilité du
sol et pour la santé des cultures. Nos biostimulants ont un impact sur la biodiversité des sols, nous favorisons la vie et leur recolonisation par les

micro-organismes. Cela dépasse la lutte contre les pathogènes, qui répond au

plan Ecophyto II+, mais qui voit encore plus loin, nous sommes vraiment

dans une approche holistique.

"Des sols sains sont indispensables pour la production alimentaire mondiale et nous n'accordons pas assez d'attention
à cet allié précieux"
ONU, année internationale des sols, 2015

"Greencell accompagne également l'industrie pharmaceutique, les marques cosmétiques et les acteurs de la dépollution des eaux et des
sols, notamment avec des cocktails microbiens spécifiques qui améliorent les performances des stations d’épuration (réduction des odeurs
nauséabondes, meilleurs rendements épuratoires, réduction des coûts d’exploitation).
Nous traitons les effluents à partir de levures, de bactéries et de champignons,  et gagnons jusqu'à 30% de boues en moins.

Dans le domaine de la santé, nous travaillons à partir du microbiote
intestinal. En collaboration avec des laboratoires pharmaceutiques, nous
pourrons ainsi proposer des solutions contre la maladie de Crohn; nos travaux de recherche se concentrent aussi sur des maladies neuro-dégénératives,
comme l'autisme, Parkinson et Alzheimer, en relation avec le microbiote."

Jean-Yves Berthon